Ecusson U.N.P. Ecusson U.N.P. Haute-savoie

UNION NATIONALE DES PARACHUTISTES

SECTION ROBERT DURET HAUTE-SAVOIE

RAID COMMANDO DES GLIÈRES



          


Les Glières
                                         












Véritable forteresse naturelle, le Plateau des Glières abrita 465 résistants sous les ordres du lieutenant Tom MOREL, puis du capitaine ANJOT. Le 26 mars 1944, une attaque des troupes allemandes et de la milice mobilisa 12'000 hommes. Les combats furent rudes au cours desquels 105 résistants furent tués. Ils avaient choisi de « VIVRE LIBRE OU MOURIR ». Mais la Bataille des Glières devint le Symbole de la Résistance française.

Par l’organisation de ce Raid, nous tenons en toute modestie à rendre hommage à ces combattants de la liberté, en empruntant les sentiers qu’ils ont pu suivre, à faire connaître à certains, rappeler à d’autres, les durs combats des Glières de mars 1944.



                                    Jean-Claude SANCHEZ
                                       Président de l’UNP-74


Le point de départ du Raid.
Au fond, se trouve Notre-Dame des Neiges.

Le Monument national de la Résistance, œuvre du sculpteur Émile Gilioli, inauguré en 1973 par André Malraux. La sculpture représente le soleil tenu dans une main.
Cimetière de Morette, Nécropole Nationale.
Devise du Bataillon des Glières.


 

8e RAID COMMANDO DES GLIERES

Pour la 8e édition du Raid Commando des Glières, la section UNP de Haute-Savoie avait concocté un programme digne des troupes d’élite avec un départ à minuit, dans la nuit du vendredi 22 mars au samedi 23 mars, de la commune de Dingy Saint Clair. Le parcours très dur, d’environ 35 à 40 km avec des dénivelés à 2100 mètres, passait par le col du Pertuis, le chalet d’Ablon (aimablement prêté par le 27e Bataillon de Chasseurs Alpins), les Collets, le col des Glières, le Pas du Loup, le col de l’Ovine, le chalet de l’Ovine, le Sapey, et enfin le Lac de Thuy.

De nombreux spots jalonnaient le parcours : quatre spots de franchissement d’obstacles nécessitant, pour certains en raison du dénivelé très fort et de la configuration du terrain, l’utilisation de cordes placées en mains courantes ; un spot de destruction par explosifs (neutres, bien entendu) ; un spot de lancer de haches ; un spot de tir, un spot sur un véhicule piégé qu’il fallait neutraliser ; un spot neutralisation de sentinelles ; un spot renseignement ; un spot franchissement d’une partie du lac de Thuy sur une corde tyrolienne.

Les concurrents, dont certains ont dû maudire plus d’une fois pendant le trajet les organisateurs, étaient exténués à l’arrivée, mais heureux d’avoir réussi ce Raid et de s’être prouvés  qu’ils étaient capables de se surpasser. Ils peuvent en être fiers.

Actualité oblige (Sentinelle, Gilets jaunes), la participation des équipes étaient moindre par rapports aux années précédentes, en raison de l’absence des équipes de gendarmes, policiers et de quelques équipes de réservistes.

Pour la petite histoire, rappelons que chaque édition a vu la participation de femmes (courageuses et méritantes). Cette année encore, une jeune femme faisait partie de l’équipe « Les Aigles », de la Base Aérienne 107. Deux jeunes concurrents venant de la région parisienne n’avaient jamais vu la neige, hormis quand elle tombe un peu sur la capitale. Ils furent servis et nul doute qu’ils s’en rappelleront toute leur vie.

Notre section UNP de Haute-Savoie peut s’enorgueillir d’avoir créé et d’assurer tous les deux ans une compétition de haut niveau où le devoir de mémoire prend une place importante. Le podium de cette édition est encore international puisque deux équipes françaises et une équipe suisse  l’ont partagé.

Rappelons que ce Raid de haut niveau ne pourrait exister sans l’appui de partenaires : Le Conseil Régional Auvergne-Rhône-Alpes et les municipalités citées ci-dessous. Et puis, il ne faut pas oublier les membres de la section et les épouses qui ont assuré soit des postes sur les spots de montagne ou les tâches obscures à la base arrière et des amis de notre section qui se sont déplacés, souvent de plusieurs centaines de kilomètres, pour venir nous donner un coup de main.

Monsieur François-Eric Carbonnel, représentant le Conseil Régional, Monsieur Bibollet, maire de Thônes, Monsieur Barrucand, maire de La Balme de Thuy, Monsieur Chuard, maire de Glières-Val de Borne (anciennement Petit Bornand), Monsieur Gérard Métral, président de l’Association des Glières, Monsieur Jean Excoffier, président de l’Union départementale des anciens combattants, le colonel Alain Courtois, président de l’Association des officiers de réserve de la région d’Annecy, Monsieur Jacques Gonnet, président de l’association des sous-officiers de réserve de la région d’Annecy. Toutes ces personnalités étaient présentes au cimetière de Morette, Nécropole nationale, sur la tombe du colonel Godard, au cimetière de Thônes, et à la salle des fêtes de Thônes pour la proclamation des résultats et la remise des prix, reconnaissant ainsi le Raid Commando des Glières comme un évènement majeur des activités sportives à caractère patriotique.


TEMOIGNAGES :
Bonjour madame, messieurs,
Merci beaucoup pour l'organisation de ce magnifique Raid des Glières 2019, qui nous a bien fait transpirer, pas tant physiquement, mais nerveusement, comme nous en avons discuté.
Il est vrai aussi que nous sortons grandis de cette épreuve, nous avons dépassé nos limites et nos peurs.
C'est donc une expérience positive, dans un cadre toujours magnifique et empreint d'histoire, avec une météo splendide qui nous a permis de profiter d'un point de vue extraordinaire sur les Alpes.
Mon seul regret, c'est qu'il y ait eu si peu d'équipes, c'est dommage par rapport à tout le temps que vous avez investi et tous les bénévoles qui se sont déplacés.
Merci encore à toute votre équipe de bénévoles sympathiques et dévoués.
A 2021 pour une nouvelle édition.
Raideusement.
Alain Couterot
Les Aigles BA 107



Cher camarade,
Juste un petit mot pour te dire que toutes les équipes de Villa sont bien rentrées à la maison avec les motards qui ont intercepté Christophe sur l'autoroute qui s'est un peu oublié pris par la discussion avec ses covoiturés.... et mois qui suis tombé en panne sur l'autoroute à Auxerre, embrayage out.....mais ramené en taxi à la maison vers 21h30!
Nous gardons tous un super souvenir de cette "charmante ballade savoyarde" et le super accueil reçu de tous les organisateurs tant au Villaret que sur le terrain, je ne peux qu'y ajouter des critiques très positives (pas mes jambes ! )
Félicitations à vous tous, et je me doute que tu es déjà dans la préparation du prochain raid des Glières.
Avec mon meilleurs souvenir et mes amitiés aéronautiques
Claude le charognard




Enfin, mission accomplie !
Notre dernier RAID COMMANDO DES GLIERES s’est déroulé ce week-end, sous un soleil radieux et des conditions de neige idéales.

Nous, les bénévoles (les soldats de l’ombre comme nous appelle notre Président) avions  rendez-vous à 17H 00 à la Maison Familiale Rurale Le Villaret de Thônes, afin de tout préparer pour l’arrivée et l’accueil des 7 équipes qui s’étaient inscrites pour notre Raid. Nous en attendions plus, comme pour les éditions précédentes, mais compte tenu de la situation actuelle (opérations Sentinelle, Vigipirates et « gilets jaunes ») les personnels qui avaient l’habitude de participer, n’ont pas pu se libérer, ni s’entrainer pour une telle compétition.
Les  équipes se sont toutes présentées ponctuellement, nous leur avons fait signer la feuille de « décharge de responsabilité », la « prise en charge des armes et du poignard » ; nous avons contrôlé leurs attestions d’assurance R.C. et leurs certificats médicaux.
Avant l’arrivée du docteur Catalan et de son adjoint, les compétiteurs ont intégré leurs chambres. Ce médecin les a ensuite reçus, l’un après l’autre, afin de leur faire un dernier petit « check-up ».
Pendant tout ce temps les personnes responsables de la cuisine s’activèrent à la préparation du repas du soir, qui fut servi autour de 20H 00. Le briefing eut lieu tout de suite après ; les responsables de Spots sur le Plateau des Glières se sont mis en route afin d’intégrer leurs emplacements et les membres des équipes ont regagné leurs chambres pour prendre un peu de repos, avant le grand départ.
Le top-départ pour les équipes était donné à minuit. Elles furent emmenées par Jean-Claude Sanchez et André Gelpe en minibus, et Walter en 4X4, jusqu’au point de départ à Dingy Saint Clair.
Le parcours et les 14 divers spots avaient été « concoctés » et aussi « expérimentés » par Yvan Vuilloud, coordinateur du Raid, et ses camarades responsables des spots.
La marche d’approche eut lieu en pleine nuit avec un dénivelé très important. La sélection s’est donc faite très rapidement. En effet, au premier spot il y avait déjà, entre la première équipe qui passait et la seconde un écart de temps de 2 heures et demie. A un moment donné il fallut même « retenir » l’équipe suisse des Grenadiers, sinon ils auraient terminé le parcours autour de midi.
Malgré la difficulté du parcours, pratiquement tous les groupes ont terminé les épreuves, mise à part l’équipe « Maréchal Murat» dont l’un des équipiers s’est fait une entorse au genou et l’équipe « les Charognards » composée « d’anciens » qui sont montés dans le minibus d’André Gelpe au Sappey, en fin d’après-midi. Philippe Gaillepand, notre photographe a lui aussi eu un accident. En voulant sauter un ruisseau, il s’est blessé à la cheville et il fallut également le rechercher avec le minibus. Le docteur Catalan avait donc fort à faire pour soigner tout ce petit monde !
Le dernier spot eut lieu au Lac de La Balme de Thuy ; il consistait en un franchissement d’une partie du lac en tyrolienne. Notre ami Jacques Delhumeau en fut le responsable. Notre bon docteur Catalan a voulu  lui aussi faire cette épreuve. Malheureusement il s’est loupé et a pris un bain  plutôt « rafraîchissant » dans les eaux glacées du petit lac. Bien entendu cette petite péripétie nous a fait bien rigoler. Toutefois, il ne s’est pas démonté et nous a assuré qu’il savait très bien nager.
Tous les concurrents étaient de retour au Villaret autour de 18H00 – 18H30, bien fatigués, mais très contents et fiers de « l’avoir fait » ! Une fois, les armes rendues et les dernières formalités accomplies, tous se sont retirés dans leurs chambres pour prendre une bonne douche et un peu de repos avant le repas du soir.
Tous ont fait honneur aux mets et passé une bonne soirée entre camarades,  en échangeant leurs impressions et autres souvenirs. Nous avions un groupe de trois Italiens, qui ont assurré un spot sur le Plateau. Il faut savoir qu’aux raids précédents, ils étaient toujours compétiteurs et ils ont remporté définitivement le « Challenge Tom Morel ».  Pour la petite anecdote, ce samedi soir, ils avaient apporté des guitares et ils en ont joué jusque tard dans la nuit. Ce n’était par contre, pas du goût de tout le monde !
Comme à chaque raid, le dimanche matin eut lieu une cérémonie avec dépôt de gerbes à la Nécropole Nationale de Morette, suivie d’un hommage rendu au Colonel Godard au cimetière de Thônes. Ensuite tous se rassemblèrent à la Mairie de Thônes pour la proclamation des résultats et la remise des trophées, coupes et médailles à tous les participants du Raid. Comme chaque fois, la Municipalité de Thônes nous a offert le vin d’honneur.
Vers 13H 00, tous ont regagné le Villaret pour le repas de cohésion auquels s’étaient joints quelques membres de la section, dont Pierre Lespine, « Moustique », notre grand ancien. Après le repas, les membres des différentes équipes se sont vite retirés, afin de regagner leur région et nous autres, nous nous sommes attelés à la vaisselle et au nettoyage des locaux. Les différentes chambres et locaux annexes avaient déjà subi le même sort dans le courant de la matinée.
Vers 15H 30 – 16H 00 tout était terminé et il ne fallut plus attendre que la responsable du Villaret pour faire l’état des lieux. Le travail pour assurer ce Raid fut important, mais les équipes, aussi bien ceux de l’encadrement sur le Plateau des Glières que ceux de la logistique au Villaret, furent très efficaces. Cela a grandement facilité la gestion.
Notre Président a félicité et remercié tout son petit monde et nous sommes tous repartis en portant fièrement notre belle médaille autour du cou.
Fait à Marnaz, le 27 mars 2019
Amalia LINOIR



Merci,
C'est agréable de se replonger dans l'ambiance militaire et de retrouver ses vieux réflexes sur le terrain...encore un peu d'exercice ! Paramicalement.
Bernard Blanc



Chers amis parachutistes,
Quel plaisir pour des « réservistes > suisses de parcourir les montagnes françaises lors de cette dernière édition du Raid commando des Glières. Une édition qui fut intense avec un parcours exigeant. Mais c'est ce que nous recherchions, se faire mal, dépasser ses limites et bien sur avoir du plaisir. Nous avons une fois de plus partager de belles valeurs militaires communes à chaque arme et à chaque pays: le goût de l'effort, le respect et la camaraderie.
Merci de votre engagement pour l'organisation d'un tel évènement. II nous permet de nous confronter, les uns aux autres, sur un plateau naturellement propice à ce genre d'activité mais c'est aussi l'occasion de se remémorer ce que nos anciens ont vécu ici. Le travail de mémoire est très important et vous savez mieux que nous l'importance que ces Hommes et ces Femmes ont eu sur l'Histoire. Merci de nous le rappeler et de le rappeler à certains qui l'oublient trop souvent.
Ce raid ne serait rien sans les bons moments vécu ensemble à refaire le monde, à ressasser les histoires du passé, à parler d'opérations extérieures et de moment légendaires de nos carrières respectives. Un grand merci également à tout le staff pour la logistique, la préparation des repas et une organisation sans faille. Bref une « mission accomplie » !
C'est donc avec impatience et excitation que nous attendons de vos nouvelles concernant le Raid édition 20211 Car je suis certains qu'une prochaine édition il y aura et qu'elle saura nous combler comme les précédentes. Un grand merci pour tout et je conclu avec le moto des Glières "Vivre libre ou mourir"
Les Grenadiers suisses




Palmarès du Raid des Glières 2002-2019

.
Galeries Photos & Vidéo
.
.
Sponsors
.



Accueil ]  PRESENTATION ]  HISTORIQUE DE L'UNP ]  HISTORIQUE DE LA SECTION HAUTE SAVOIE ]  MYSTIQUE PARACHUTISTE ]  ACTIVITES PATRIOTIQUES ET CIVIQUES ]  ACTIVITES SPORTIVES ET RECREATIVES ]  ACTIVITES CULTURELLES ]  ACTIVITES D'ENTRAIDE ET SOLIDARITE ]  Concours de tir « BASTOS LEMANIQUE » ]  RAIDS COMMANDOS DES GLIERES ]  ACTUALITES ]  CONTACTS ET LIENS ] [ SPONSORS ]